L'homme moderne


L'homme a mis 4 millions d'années pour se redresser et pour se tenir debout.

L'Homo Informaticus n'a mis que quelques années pour s'adapter à ses nouveaux outils.

Il tient sa forme très particulière d'une pratique quotidienne et assidue de la posture assise devant un écran ...

Le problème est que ça lui fait un peu mal au dos ... surtout si cet homme roule en auto plutôt qu'à pied ; mais l'avantage est que la médecine progresse en tentant de soigner ses bobos et ses nombreux mals de dos.

On ne compte plus la quantité de complications que cela entraîne, ni les sommes faramineuses de médicaments commercialisés pour soulager notre homme dans le monde merveilleux du "progrès ! ".

Homme debout

Outre la douleur mécanique provoquée par le mauvais positionnement des vertèbres ou l'écrasement des cartilages, la réduction de la circulation d'énergie dans les zones du dos mal oxygénées va directement affecter les organes concernés par les vertèbres défaillantes. C'est ainsi que l'origine d'un foie fragile peut venir d'une mauvaise position dorsale, entraînant une mauvaise respiration, une mauvaise digestion, de la fatigue, du surpoids, etc...


Depuis des millénaires, tous les exercices de yoga visent à rétablir la vitalité, la souplesse, la rectitude et la verticalité de la colonne, pour permettre au pratiquant de rester assis sans dossier et sans effort, afin de pouvoir méditer longtemps (car oui, à la base, les postures de yoga servent à ça ! ).


Puis on s'est aperçu qu'en même temps que la colonne se redressait, les organes fonctionnaient mieux et que la santé s'améliorait.


Contrairement à ce qu'on veut souvent nous faire croire, l'écrasement ou la déformation d'un dos mal positionné n'est pas irrémédiable. On a trop souvent tendance à considérer le corps (le système osseux en particulier) comme une mécanique figée qu'il n'est plus possible de modifier. C'est long, il faut travailler et être patient, mais l'ossature est un ensemble de pièces mécaniques vivantes qui de ce fait, peuvent se réparer.


Les capacités d'auto réparation du corps peuvent être sollicitées par des exercices de prise de conscience, des postures et une respiration appropriés. Bien que ce ne soit pas sa finalité, le Yoga (Iyengar en particulier), ne peut que vous aider à  réduire les douleurs dorsales, à aller dans le sens d'une meilleure santé, de plus de joie et de vitalité !

 
Jean-Louis, professeur au Studio
 Partagez cet article ...