La statuette de Shiva Nataraja

Cliquez pour agrandir
Shiva Nataraja SYR


 

 

Depuis le mois de décembre, un nouveau symbole figure en haut de chaque page du site.

 

Il s'agit de la représentation du dieu Shiva, le dieu du Yoga, dans sa forme de Nataraja, le Danseur Cosmique.

 

Il symbolise la destruction et la recréation permanente de l’univers.


Cette danse funeste et joyeuse, symbolise le renouvellement du monde, en un rythme effréné de dissolutions et de renaissances sans fin.


Le pied droit est posé sur la tête de Mulayaka, le démon primordial, symbole de l’ignorance et de l’aveuglement. Shiva le terrasse et l’empêche de progresser. Quand on parle d’ignorance dans la tradition indienne, il ne s’agit pas de notre ignorance intellectuelle, mais de l’ignorance de notre réalité ultime et profonde. Shiva terrasse cette ignorance et nous aide à avancer vers la Connaissance.

 

La chevelure de la divinité se déploie sauvagement tandis qu’il danse au rythme du petit tambour en forme de sablier, qu’il tient dans sa main droite supérieure. Ce tambour figure le son primordial, qui rythme la pulsation du cosmos. La danse sacrée fait naître la vie en créant les 4 éléments à chaque battement de tambour : l’air, le feu, l’eau et la terre. Ainsi apparaît l'existence des choses. Mais c’est de cette même danse que jaillit aussi l’étincelle qui détruit le monde. Le cosmos est représenté par le cercle de feu qui entoure la divinité.

 

La création du cosmos est intimement liée à sa destruction. L’univers est en perpétuelle transformation. C’est ce que symbolisent les flammes qui bordent le cercle. Shiva  tient une flamme dans sa main gauche supérieure pour entretenir ce brasier cosmique. Ce feu réduit tout à néant, pendant que le tambour créateur tenu dans la main droite, fait renaître la vie sous une autre forme.

 

La main avant droite tournée vers ses adorateurs se veut rassurante et bienveillante. Sa main gauche est protectrice. Ces mains aident ceux qui se sont engagés dans une voie de transformation telle que le Yoga, à comprendre les profonds mystères de leur être, du cosmos et de l'évolution.

 

La jambe gauche qui se lève, suggère que la libération de l’âme est proche ; celle-ci se réalise lorsque l’ignorance spirituelle est vaincue.

 

Shiva est aussi le dieu des Yogis, car il possède la connaissance absolue et universelle, notamment celle des illusions de notre ego, qu'il nous faut progressivement remplacer par la connaissance de notre vraie nature. Il ne s'agit pas de détruire l'ego ni de l'abandonner comme certains le pensent, mais de le mettre à sa juste place, subordonnée à la lumière intérieure qui doit nous éclairer et guider nos actions à chaque instant.

 

Jean-Louis, professeur au SYR

partagez sur vos réseaux