Pourquoi les alignements sont-ils importants dans les postures de yoga ?


Le corps physique idéal est symétrique ; nos habitudes de vie et les accidents de parcours développent en nous des attitudes corporelles dissymétriques. La plupart du temps cela passe inaperçu ...


Il faut observer le corps dans son ensemble et dans certaines postures particulières, pour s'apercevoir qu'on a une épaule ou une hanche plus haute que l'autre, un bassin légèrement de travers, une jambe ou un bras plus long que l'autre, etc. …

La réalisation des postures dans la rigueur du yoga Iyengar® et l'utilisation des supports appropriés, vont nous faire prendre conscience de ces petits défauts, et nous apprendre à les corriger.


Quel est le problème de ne pas être "symétrique" ?


Sur le court terme, cela ne pose aucun problème et on peut fort bien s'accommoder de sa condition physique pendant de longues années. Mais progressivement, nous allons habituer notre corps à travailler davantage d'un côté que de l'autre, et la dissymétrie va s'accentuer au fil des ans. Un côté va être sollicité (donc énergisé par l'irrigation sanguine), l'autre sera au repos et s'enquilosera doucement, jusqu'au jour où une légère douleur dans une articulation va apparaître ; l'amplitude articulaire va peu à peu se réduire.


Pour éviter cette douleur on bougera encore moins le côté sensible et on utilisera davantage l'autre côté du corps. L'énergie ne circulant plus de la même manière à droite et à gauche, les organes internes seront moins bien irrigués et fonctionneront mal, provoquant d'autres troubles physiologiques et un manque de vitalité générale.


Le travail des postures dans la rigueur et la précision est propre au Yoga Iyengar®. C'est vraiment un avantage de cette méthode  sur beaucoup d'autres. Une fois qu'on est allé dans un cours Iyengar® et qu'on retourne dans une autre méthode, on comprend à quel point le travail des placements symétriques est réellement important pour nous et on ne peut plus travailler comme avant. Cela distingue la méthode Iyengar® d'autres pratiques certes intéressantes sur le plan du souffle ou de l'énergie, mais au combien incomplètes sur le plan postural !


La recherche du "placement juste" nous apprend à nous concentrer dans les postures. Lorsque tout est juste et aligné, s'ensuit une libre circulation de l'énergie, qui procure une joie profonde durant la posture elle-même, mais aussi dans les jours qui suivent. C'est la récompense de nos efforts.


Jean-Louis, professeur au Studio Yoga République

partagez sur vos réseaux

Écrire commentaire

Commentaires : 0