Les chants sacrés ou Mantras


Pranava - son OM

Au début des cours nous prononçons 3 fois le son OM. Ensuite, certains professeurs font chanter un court texte en sanskrit. Il s'agit d'un mantra.

 

Le mantra est un chant sacré porteur de sens, utilisé pour ses propriétés vibratoires particulières.

 

Aucun élève n'est obligé de le chanter, chacun étant bien sûr absolument libre. Rien que l'écoute du mantra a un effet très positif pour celui qui l'entend.

 

Le sanskrit est une des plus anciennes langues du monde. Elle est toujours enseignée et chantée aujourd'hui, notamment par les brahmanes, lors des nombreuses cérémonies religieuses qui rythment la vie indienne.

 

B.K.S. Iyengar a préconisé de chanter l'hommage à Patanjali avant les cours. Cela évite tout culte à un Guru particulier. Ce pourrait aussi être un chant ancestral à portée universelle, tel que le Gayatri Mantra (le plus ancien et toujours le plus chanté en Inde actuellement). ou le Maha mritrunjaya, considéré comme un puissant mantra de protection et de guérison, ou le Pavamana Mantra, mantra de purification, ou le Sarveshaam Svastir-Bhavatu, Le Mantra de Paix.

 

Le son OM (Pranava) est le mantra sacré le plus pur. Il est la vibration primordiale de l'univers, le son éternel à l'origine de toute la création. Le chanter purifie les 3 corps qui nous constituent : le corps physique (qui vibre avec le son A), le corps émotionnel et psychique (qui vibre avec le son O...OU), et le corps spirituel (son MM... dans la tête).

 

Il ne s'agit pas de croire cela, mais de l'expérimenter. Vous ne devez croire que ce que vous avez découvert par vous-mêmes et non ce que l'on vous dit.

 

Le but de ces chants est de nous aider à élever nos pensées et à créer ensemble une atmosphère propice à l'intériorisation de la conscience, avant et pendant la pratique des postures. Ils peuvent aussi et tout simplement nous apaiser lorsque nous sommes dans la peine et que nous recherchons du réconfort.


Ces mantras ne sont en aucun cas des textes tendancieux visant à induire une dépendance ou des pensées sectaires dans la tête de ceux qui les récitent !

 

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0