La méthode de Yoga Iyengar®

 


Qui était B.K.S. Iyengar ?

Kukkutasana, position de yoga iyengar
B.K.S. Iyengar en Kukkutasana (le coq)

 

Bellur Krishnamachar Sundararaja Iyengar de son vrai nom, autrement dit B.K.S. Iyengar, est né à Bellur, village de l'état du Karnataka en Inde.

 

Il est célébré comme l’enseignement qui a donné son nom à un style de yoga actuellement très connu et aujourd'hui pratiqué dans le monde entier.

 

Il a passé 80 ans de sa vie à pratiquer et à expliquer le Yoga au plus grand nombre.

 

Il nous a quittés en 2014 à l'âge de 96 ans, à Puna. C'est là qu'il avait fondé son centre d'enseignement mondialement connu : le Ramamani Iyengar Memorial Yoga Institute (R.I.M.Y.I.) .

 

 

 

B.K.S. Iyengar a systématisé et décrit plus de 200 asanas (postures immobiles tenues en conscience) et techniques de pranayama (exercices respiratoires d'allongement et de ralentissement du souffle).

 

Il a découvert et transmis à tous, les principes anatomiques sur lesquels ils sont fondés.

 

 

Principes de la méthode Iyengar®


 

B.K.S. Iyengar montre comment, dans les postures, il faut placer les diverses parties du corps. L'objectif est que chacune d’elles puisse fonctionner au mieux de ses possibilités, l'objectif étant d'améliorer la santé du plus grand nombre.

L’enseignement du Yoga selon la méthode Iyengar® est précis, rigoureux, progressif. Cette forme de Hatha Yoga se caractérise dans les cours par :

  • l’attention portée sur l’alignement des différentes parties du corps dans l’espace
  • l'organisation des postures en séquences
  • l’emploi des supports (sangles, briques, couvertures, chaises, cordes…). Ces accessoires permettent aux personnes de toutes conditions physiques de faire l'expérience de postures abouties.
  • un nombre important de postures inversées.

En réveillant et en réalignant le corps entier, les personnes qui pratiquent avec justesse rééquilibrent le dynamisme des parties faibles et la détente des parties les plus fortes. Cette façon de faire entraine un rééquilibrage corporel complet et renforce la santé de manière globale.

 

Lorsque le corps progresse dans son alignement, moins d’effort musculaire est requis pour maintenir les asanas (postures de yoga). La relaxation peut s’installer et la conscience des énergies internes peut s'éveiller, contribuant à l'amélioration de la santé.

 

Le détail des postures est minutieusement exploré jusqu’aux couches anatomiques les plus profondes du corps. C’est la méditation dans l’action.

 

Le corps et l’esprit s’étirent au-delà de leurs limites habituelles. Ils agissent à l’unisson. Le corps est libéré des tensions par des étirements justes, jusqu'à réaliser une posture stable (asana) qui va tranquilliser l'esprit. Le souffle est dirigé vers des points du corps qui en ont le plus besoin.

 

A la fois traditionnelle et moderne, la pratique de la méthode Iyengar® s'adresse à tous. Elle prouve que le yoga peut être pratiqué à toutes les étapes de la vie par des femmes et par des hommes de toutes conditions et de toutes cultures.

 

Le yoga est une science millénaire qui fait partie des réponses efficaces aux problèmes de notre temps.

 

 

La pédagogie dans la pratique du Yoga Iyengar®


 

L'enseignement du yoga Iyengar® s’appuie sur une solide méthode, progressivement mise au point durant plus de 60 ans de cours, donnés à des élèves de toutes conditions et venus du monde entier.

 

Le souhait de BKS Iyengar a toujours été de faire bénéficier des bienfaits du yoga, le plus grand nombre de personnes possibles. Il a été l'un des pionniers à permettre aux femmes d'accéder à cet enseignement. Celui-ci n'était traditionnellement transmis que de maître à disciples. Il s'agissait essentiellement d'hommes en très bonne santé et capable de faire tous les sacrifices pour vivre en renonçant à leurs biens et à leurs plaisirs matériels.

 

A partir des maladies graves dont il a souffert durant sa jeunesse et dont il s'est guéri par la pratique intensive du yoga, BKS Iyengar a progressivement développé sa pédagogie. Elle s'est construite sur une observation rigoureuse de l'effet réparateur des postures et des respirations sur son propre corps.

 

Il a ensuite énormément observé leurs effets sur ses propres élèves et sur l'amélioration de leur santé. Il les a largement aidés en mettant au point les multiples supports de yoga. Ces accessoires sont de plus en plus utilisés aujourd'hui, même par des professeurs d'autres écoles.

 

L'éducation à la méthode de yoga Iyengar® est exigeante. La rigueur et la précision caractérisent l'apprentissage des techniques posturales utilisées pour atteindre des objectifs de :

  • libération du carcan corporel (ouverture des articulations, assouplissement et élongation des muscles
  • ouverture de l'esprit (considération de choix plus larges, discernement entre ce qui est important et ce qui l'est moins)
  • élargissement de la conscience à des niveaux de réalité plus subtils

Ce n'est qu'au prix d'efforts soutenus et consentis que les expériences les plus intéressantes se produisent.

Dans les premiers niveaux de l'enseignement les élèves apprennent les postures debout. Celles-ci renforcent et structurent le corps. Elles l'ancrent dans le présent.

 

Par le réalignement juste du corps, par l'activation de la circulation sanguine et lymphatique, la posture de yoga tenue de plus en plus longtemps améliore nettement la santé. Elle développe aussi l'énergie qui permettra de réaliser des enchainements nécessitant la coordination des gestes et le développement de l'équilibre.

 

A un stade plus avancé, la pratique s'oriente vers l'étude d'un plus grand nombre de postures (extensions vers l'arrière, torsions plus puissantes, postures inversées, ...). Pour développer et renforcer le corps, on pratique très souvent les postures de base en les maintenant de plus en plus longtemps.

 

Les notions d'axe, d'aplomb, de centre, ... très floues pour un débutant, finissent par se concrétiser peu à peu. Vient ensuite (comme stipulé dans les textes traditionnels), lorsque le corps physique est suffisamment ouvert et qu'il dispose d'assez d'énergie, l'étude du Pranayama.

 

 

Le Pranayama


 

Le souffle est le point de passage entre le monde extérieur et notre monde intérieur.

 

Le professeur encourage ses élèves à développer et à l'allonger consciemment le souffle dans tous les types de postures. Dans certaines positions de yoga il est difficile de respirer. Durant ses cours, le professeur encourage les élèves à trouver le passage du souffle et à développer leur respiration dans toutes les positions.

 

De nouvelles habitudes vont progressivement remplacer les anciennes dans la vie quotidienne. Simplement respirer en permanence par le nez plutôt que par la bouche de manière naturelle, est déjà pour certains une révolution ! ... et une grande avancée sur le chemin de sa santé.

 

Par la pratique de techniques particulières de respiration, l'élève améliore sa santé et accède progressivement à la réalité intime de son être.

La détente profonde


 

Les séances de détente profonde sur des supports spécifiques, font entièrement partie de la méthode de B.K.S. Iyengar. La relaxation profonde en toute conscience, procure rapidement des bienfaits physiques qui améliorent le moral et la santé des personnes stressées et /ou fatiguées.

 

Les cours de détente profonde nécessitent l'utilisation de nombreux accessoires qui vont permettre de "se poser" durant de longues minutes. Le but est de faire lâcher prise à nos résistances. Il est important que ces cours soient supervisés par des professeurs bien formés.

 

Si un élève reste longtemps dans une mauvaise position de détente, il peut se blesser sans s'en rendre compte immédiatement. Un professeur compétent saura aider un élève à ajuster précisément son corps sur les supports, pour que les alignements soient réparateurs plutôt que destructeurs. C'est la raison pour laquelle il est difficile de réaliser de telles séances de détente à la maison. Il est nécessaire d'avoir suivi des cours dans une salle bien équipée et avec un professeur expérimenté qui verra immédiatement ce qu'il faut ajuster.

 

La détente profonde est une techniques psycho-corporelles de relâchement complet des moindres tensions du corps. Associée à une respiration consciente, elle calme le mental et favorise l'entrée vers les états de méditation.

 

 

La Méditation


 

Traditionnellement la Méditation suit l'étape du Pranayama.

 

La méditation consiste simplement à observer ce qui est. Le problème est que l'esprit qui observe bouge en permanence. La pratique du hatha Yoga permet de le stabiliser.

 

On imagine toujours que la méditation doit se pratiquer assis. C'est vrai dans le bouddhisme et dans certains yoga. BKS Iyengar parlait davantage de "méditation dans l'action" plutôt que de longues séances de méditation assise. Il préférait rester longtemps dans chaque posture. Il prenait le temps de méditer dans chacune d'elles.

 

 

La place des postures inversées


 

Les postures inversées sont largement pratiquées dans le yoga de BKS Iyengar. On parle de posture inversée dès que la tête est plus basse que le cœur. Debout, penché en avant mains près des pieds (Uttanasana) est une posture inversée. Les postures sur la tête, sur les épaules, sur les mains ou sur les coudes font aussi partie des postures inversées. Mais elles sont enseignées très prudemment et très progressivement. Elles sont très importantes parce qu'elles procurent de nombreux bienfaits sur la santé :

  • inversion des flux énergétiques internes (distribution du prana - force vitale - dans le corps) et externes (force de gravité, courants cosmiques et telluriques) => effet rééquilibrant sur l'ensemble de l'organisme (influence le métabolisme et les phénomènes vitaux)
  • procure une meilleure circulation veineuse au niveau des jambes et de l’abdomen
  • décongestion des organes du bas-ventre (soulage les hémorroïdes si besoin)
  • améliore la circulation sanguine et lymphatique dans les jambes. Prévient les varices
  • soulage les ptôses (descentes d'organes) rénales, stomacales intestinales et utérines;
  • draine, décongestionne et fortifie l'abdomen (efface les stases sanguines des viscères)
  • soulage le cœur qui n'a plus à faire remonter le sang veineux des jambes
  • augmente l’irrigation cérébrale avec une grande quantité de sang frais, éliminant les spasmes vasculaires à l'origine de certains maux de tête
  • favorise la mémoire et accroît les facultés cérébrales
  • prévient le vieillissement prématuré, chasse la fatigue
  • détend le visage, évite les rides (surtout du front) et irrigue le cuir chevelu, nourrit la racine des cheveux
  • favorise un bon fonctionnement des glandes sexuelles (femmes et hommes)
  • très bénéfique en cas de troubles ovariens
  • aide au bon fonctionnement de la thyroïde, du thymus, de l'hypophyse et de l'hypothalamus
  • libère, tonifie et régénère les filets nerveux entourant la colonne vertébrale. L'alignement du dos nécessaire pour l'équilibre, l'aide à retrouver sa courbure naturelle
  • favorise la respiration diaphragmatique (bon pour les asthmatiques)

 

 

Pour résumer :


 

La pédagogie du Yoga Iyengar® se caractérise par :

  • la rigueur et la précision de l'alignement des parties du corps dans les postures
  • l'utilisation de supports lorsque cela est nécessaire ou pour éclairer un aspect particulier des asanas
  • l'apprentissage progressif des postures dans un ordre particulier
  • l'importance des postures inversées
  • l'évolution du yoga postural vers le pranayama et la méditation dans les postures

 

 

En savoir plus sur le yoga Iyengar® ...


 

Les supports dans le Yoga Iyengar®

 

Quelques citations de B.K.S. Iyengar

 

Seule l'Association Française de Yoga Iyengar (AFYI) est habilitée à représenter le Yoga Iyengar® en France.