Prânayama


Pranayama

Pour Swami Sivananda, :" Prâna est la somme totale de toutes les énergies contenues dans l'Univers." C'est l'énergie universelle indifférenciée. Au niveau individuel, prâna (avec un p minuscule) est l'énergie différenciée, manifestée sous quelque forme que ce soit.

Le yogi cherche à accumuler et à transformer le prâna pour agir dans le monde intérieur et dans les constituants physiques de l'atmosphère. Prâna existe dans la nourriture, dans l'eau, dans la lumière solaire. L'air, l'eau, les aliments, la lumière solaire, véhiculent le prâna dont dépend toute vie animale ou végétale. Le prâna est notre véritable nourriture ; sans prâna aucune vie n'est passible.

 

Les yogis utilisent le prâna véhiculé par l'air. En contrôlant et en allongeant progressivement le souffle, ils peuvent accumuler et stocker le prâna dans le système nerveux, le plexus solaire en particulier. Ils peuvent le diriger à volonté par la Pensée.

 

Le second chapitre de la Hatha-Yoga pradipika a pour objet le prânayama. Voici ce que disent les 3 premiers versets :

 

"Étant fermement établi dans la pratique des asanas, ayant maîtrisé ses sens et prenant une alimentation nourrissante et modérée, le yogi doit pratiquer le prânayama tel qu'enseigné par son Guru.

 

Quand le souffle et irrégulier, l'esprit est fluctuant, quand le souffle est stable, l'esprit l'est aussi.

 

Pour atteindre la stabilité, le yogi doit retenir son souffle. Tant que le souffle demeure dans le corps, il y a la vie.

Quand le souffle s'en va, la vie s'en va aussi. C'est pourquoi l'on doit discipliner le souffle."

 

De même que les émotions (joie, peine, peur, envie, amour, ...) affectent notre manière de respirer, en agissant sur la façon dont nous respirons nous pouvons contrôler nos émotions. La respiration est le point de passage entre le monde émotionnel et le corps physiologique. Le prânayama nous permet (entre autres) de contrôler nos émotions négatives et de créer des états émotionnels positifs. Par la stabilité mentale je peux me fixer dans le contentement et l'observation juste des évènements (en en étant très peu affecté).

 

Cours de prânayama


Bien qu'extrêmement doux dans son exécution, l'étude et la pratique du prânayama demandent endurance, courage et persévérance. Les résultats se méritent. Les effets se produisent au bout de plusieurs mois de pratique assidue. Mais il faut bien commencer, et surtout : commencer bien !

 

Dans l'optique du yoga, les asanas (postures établies en conscience) servent à préparer le corps pour accueillir le Prâna. C'est une erreur de vouloir faire du prânayama trop tôt alors que le corps n'est pas encore prêt. Le prânayama met en œuvre des énergies puissantes qui peuvent soit grandement améliorer la santé, soit causer des problèmes importants si les exercices sont mal exécutés ou réalisés dans un corps trop faible.

 

Le prânayama est la continuation logique et nécessaire du travail postural (asanas). Il faut avant tout avoir développé l'ouverture de la cage thoracique, et savoir s'assoir sur le sol, dans des postures adaptées à la circulation de l'énergie interne, de manière confortable, immobile et le dos droit, sans s'avachir en avant ni s'adosser, pendant toute la durée des exercices (15 à 20 min. mini).

 

C'est pourquoi les cours de Prânayama donnés au Studio Yoga République ne seront dispensés qu'à des élèves ayant au moins un an de pratique de yoga Iyengar ou ayant une longue pratique dans d'autres écoles.

 

Les différents prânayama

On distingue plusieurs types de souffles, aux propriétés spécifiques :

  • contrôlés (ralentissement du souffle pour stabiliser le mental),
  • accélérés (purification des canaux d'énergie),
  • alternés (rééquilibrage des énergies),
  • rafraichissants (surtout utiles dans les pays chauds),
  • sonores (modification des états de conscience).

 

Programmes d'apprentissage


Le Studio Yoga République vous proposera à partir du 15 septembre 2017) trois cycles de 3 mois (13 semaines) le vendredi soir :

  1. Cycle 1 : de mi-septembre à mi-décembre
  2. Cycle 2 : de janvier à mars
  3. Cycle 3 : d'avril à juin

Il s'agit de séances hebdomadaires d'une bonne trentaine de minutes, permettant un apprentissage progressif et sans risque pour vous aider à mettre en place une pratique personnelle.

Il est recommandé de suivre le cours de yoga de niveau intermédiaire juste avant la séance de pranayama.

 

Les séances commenceront par une détente préparant l'assise et le système respiratoire à recevoir le souffle.

 

Nous étudierons les 3 "ligatures" principales (bandha) à utiliser dans les différents prânayama, ainsi que les principaux mudras (gestes) propres à cette activité.

Les exercices de respiration seront pratiqués en position allongée et/ou  assise. Ils seront suivis d'une petite méditation, puis d'une profonde relaxation.

 

Important : Ces programmes ne sont accessibles qu'à des personnes en bonne santé et ayant au moins un an de pratique de yoga. Ils sont vivement déconseillés aux personnes affaiblies ou souffrant de problèmes cardiaque ou d'hypertension.

 

Nota : Bien qu'il soit possible d'intégrer ces cycles à tous moment, il est fortement conseillé de commencer au début de chaque cycle, les séances étant progressives en intensité.

 

Les souffles accélérés - 3 semaines -

Nous commencerons notre étude par des explications théoriques sur le prânayama, puis par les techniques de purification :

  • Kapala bhati  "le polissage du crâne"
  • Bhastrika "le soufflet de forge",

 


Les souffles contrôlés 1 - 2 semaines -

Nous poursuivrons par les techniques propres à calmer le mental et les pensées

  • Ujjayi (travail sur le rythme du souffle)

 


Le souffle alterné sans rétention - 2 semaines -

Purification des canaux énergétiques (nadis)

  • Nadi sodhana

 


Les souffles contrôlés 2 - 2 semaines -

Nous étudierons ensuite les rétentions internes et externes et leurs effets.

  • Viloma  (+ khumbaka - rétentions à vide et à poumons pleins)

Purification des canaux énergétiques (nadis)

  • Ujjayi avec rétention (travail sur l'allongement du souffle)
  • Anuloma et Pratiloma (travail sur l'allongement du souffle)

 


Le souffle alterné avec rétention - 2 semaines -

Purification des nadis et accumulation du prâna

  • Anuloma Viloma 

 


Les souffles rafraîchissants et sonores - 2 semaines -

  • Sitali et Sitkari - pour se rafraîchir
  • Bhramari - le bourdonnement de l'abeille
  • Simhasana - le Lion