Le Hatha Yoga


Hatha yoga dans l'inde ancienne

 

Le Hatha Yoga est une pratique corporelle et spirituelle indienne, vieille de plus de 4000 ans. C'est beaucoup plus qu'une simple culture physique, car le Hatha Yoga vise aussi à développer la conscience des aspects mentaux et spirituels de l'homme. Sa finalité ultime est l'éveil de la conscience au niveau de l'absolu.

 

Comme toutes les disciplines du yoga, le Hatha faisait partie à l'origine de l'Ayurveda, la médecine indienne traditionnelle.

Il est essentiellement basé sur la pratique des Asanas, (postures statiques tenues relativement longtemps) destinées à muscler harmonieusement toutes les parties du corps, la colonne vertébrale en particulier. D'autres exercices de Hatha sont destinés à assouplir le corps et à conserver cette souplesse avec l'âge.

 

Le Hatha Yoga inclut le Pranayama. Il s'agit d'une discipline de maîtrise du souffle, à la fois énergétique et respiratoire, particulièrement calmante et revitalisante.

 

Une des 8 branches du Hatha Yoga est Dhârâna, la concentration active du mental.

 

On pratique aussi Yoga Nidra, la relaxation profonde dirigée. Notons que les séances restauratives font intégralement partie de l'enseignement de B.K.S. Iyengar.

 

Vient ensuite la méditation (Dhyâna). Cet aspect de la pratique tellement en vogue aujourd'hui, n'était proposé traditionnellement, qu'aux adeptes ayant longuement préparé leur corps et leur mental afin de pouvoir rester assis, immobiles et avec un dos droit, pendant plusieurs heures.

 

De manière générale toutes les disciplines du Hatha Yoga sont basées sur la conscience et l'harmonisation de l'énergie vitale. Celle-ci est développée grâce à de longs et austères entrainements réalisés sous la surveillance d'un gourou ayant lui-même franchi toutes les étapes de la sadhana (engagement, pratique de vie dans le but d'accomplir des expériences spirituelles).

 

Ce qu'a développé B.K.S. Iyengar est une des formes du Hatha Yoga., rendue accessible aux occidentaux et aux personnes de toutes conditions physiques.

 

Le Hatha est davantage porté sur la fluidité des postures, alors que l'Iyengar insiste plus sur l'alignement, la précision, le travail en séquences organisées et la stabilité des poses. Celles-ci sont souvent maintenue à l'aide de supports (accessoires), qui n'existaient pas dans le Hatha traditionnel. Ils permettent dans la méthode Iyengar de faire des expériences intérieures de stabilité et d'endurance, qu'on ne fait pas si l'on revient trop vite du fait qu'on ne peut plus tenir dans une posture.

 

 

 

 

 


Écrire commentaire

Commentaires: 0